la construction en terre

          Les constructions écologiques permettent de réduire considérablement ce bilan à travers l’utilisation de matériaux naturels tels que la terre et le typha qui sont des matériaux sains et aux grandes propriétés isolantes.

La terre est le plus ancien et le plus utilisé des matériaux de construction. Grâce à une connaissance empirique, facilement transmissible, la construction en terre se fait depuis des millénaires.  Aujourd’hui elle constitue une alternative au béton et offre des perspectives architecturales et écologiques majeures.

C’est une matière première renouvelable (elle provient en effet de la dégradation de la roche), qui se recycle aisément. Son extraction et sa transformation se font sans processus chimique, sans déchets et à faibles coûts énergétiques.

Parmi ses nombreux avantages, nous retenons :

  • Accessibilité : on trouve de la terre partout sur la planète. Ce qui permet de réduire nettement les coûts de transport.
  • Qualité d’air saine : pas de dégagements ni de produits chimiques
  • Sobriété énergétique : réduction des besoins en énergie à tous les niveaux du bâtiment.
  • Climatisation naturelle : la grande inertie des briques permet réduire les variations de température ! Les économies de climatisation sont réelles, le confort des occupants est quant à lui accru.
  • La disponibilité de la matière première et l’utilisation d’une main d’œuvre locale confère au matériau son impact sociétal.

La terre, le matériau idéal pour le climat et l’environnement des pays chauds !